Parcours Artistique

Parcours artistique de Martha Diomandé

Artiste - Chorégraphe - Danseuse Professionnelle
Formatrice et Professeur de Danse africaine/ Afro-contemporain/ Coupé-décalé/ Hip-hop Ragga
Chanteuse

Biographie

A 4 ans, Martha rassemble déjà les danseurs de son village pour créer sa première compagnie dans la région des 18 Montagnes, à l’ouest de la Côte d’Ivoire. Sa carrière professionnelle débute très tôt; primée meilleure danseuse en Côte d’Ivoire à 9 ans, elle danse à l’EDEC, au Djolem, au Ballet National, au Lakimado… Son talent la fait voyager dans le monde entier.
Elle développe rapidement son potentiel de chorégraphe et parcourt toute l’Afrique de l’Ouest : Mali, Sénégal, Burkina, Guinée, Nigéria, Togo pour aller à la source des traditions.
En 1997, elle crée sa propre compagnie, la Compagnie WASSA, dont les créations tradi-modernes « Le Cri d’Afrique », « La Fête au Village » et « La Transition » présentant une analyse subtile de son temps et des maux qui touchent l’Afrique, sont reconnues par l’UNESCO et les grands festival africains (FESTIFE, MASA…)
A partir de 2000, animée par le désir de faire découvrir la richesse des traditions présentes et vivantes en Afrique de l’Ouest, Martha commence à animer des stages internationaux en Italie, France, Allemagne, Suisse, Norvège…
En 2005, elle s’installe en France, à Rennes, où elle partage son énergie et son talent en enseignant les danses d’origine africaine, dans toutes leurs diversités : Danse Africaine Traditionnelle, Afro-contemporain, Coupé-décalé, Hip-hop Ragga.
Elle est aujourd’hui directrice et chorégraphe de la Compagnie Corps Ivoire, composée de danseurs amateurs qu’elle forme progressivement à l’art de la danse africaine, mais aussi de danseurs et musiciens professionnels. Elle a créé et chorégraphié deux créations pour la Compagnie Corps Ivoire ("Elles disent d'elles" en 2010, et "Racines" en 2012).
En 2014, elle enregistre en Côte d’Ivoire son premier album aux influences multiples, reflet de son parcours artistique hétéroclite : Coupé-décalé, Zouglou… arrangé par Champy Kilo.

Au-delà de son engagement artistique, Martha Diomandé est aussi une femme engagée pour la défense des droits des femmes et la lutte contre la pratique de l'excision dans l'Ouest de la Côte d'Ivoire. Elle est présidente de l'ACZA (Association Culturelle Zassa d'Afrique) et mène un combat de tous les jours pour changer durablement les consciences, en France (par le biais de conférences) et en Côte d'Ivoire (en réalisant des missions de formation et de sensibilisation dans les villages de l'Ouest de la Côte d'Ivoire).